Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Entreprises de propreté

2005 à 2015 : 65% pour le marché de la propreté !


Publié le 28 mars 2018 16:22:37

 

Les dernières statistiques publiées par l'INSEE confirment un chiffre d'affaires global de 15 milliards d'euros en 2015 et plus de 400 000 salariés, soit 294 000 en équivalent temps plein.

La dernière livraison, il y a quelques jours, des statistiques de l'INSEE concernant le secteur de la propreté en France confirme les données publiées par la branche professionnelle, même si quelques différences à la marge peuvent être notées. L'INSEE évalue à 15 milliards d'euros le chiffre d'affaires des prestations de nettoyage B to B pour l'année 2015, soit une progression de 65% sur 10 ans. L'externalisation a donc fortement progressé aux cours de la dernière décennie, le nettoyage courant des bâtiments représentant 70% de ce chiffre d'affaires.

La typologie des entreprises a également évolué. L'INSEE qui recense 38 000 entreprises individuelles ou sociétés, fait état d'un nombre croissant de micro-entreprises (10 000 en 2015 contre 5 500 en 2005) dans le secteur du nettoyage professionnel. Les 2/3 du chiffre d'affaires du secteur sont réalisés par 22 « grandes entreprises » (dont 6 dans le domaine exclusif de la propreté) et par 2 600 PME.

Le profil des salariés de la propreté, tel qu'il est décrit par l'INSEE est le suivant :

  • 44% de temps partiels ;
  • 58% de femmes ;
  • 38% de plus de 50 ans ;
  • 50% multi-employeurs.

Le salaire médian s'établit quant à lui à 19,6 k€ (en ETP), contre 27,7 k€ en moyenne pour les salariés des autres services aux entreprises.

Par ailleurs, l'enquête montre que le secteur de la propreté -de faible intensité capitalistique et marqué par des frais de personnel qui représentent un  part importante de la valeur ajoutée- affiche toujours un taux de marge très inférieur à la moyenne des activités de services aux entreprises. Sur la période 2005-2015 il a baissé de 10,1% en 2005 à 7,3% en 2012, avant de se redresser à 8,7% en 2014 puis à 10% en 2015, selon l'INSEE. L'effet CICE en 2014, puis le pacte de responsabilité et de solidarité en 2015 on contribué de façon très sensible au redressement de cette marge.

A lire également :

 

Partager l'article