Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Interclean 2018

Le grand show de la propreté !


Publié le 9 mai 2018 12:03:00

 

Du 15 au 18 mai Amsterdam va devenir la capitale mondiale des professionnels de l'hygiène et de la propreté à l'occasion du salon Interclean 2018.

70 000 m2 d'exposition, 30 000 visiteurs venus de 130 pays et 850 exposants (dont 33 entreprises françaises), le millésime 2018 gagne encore en importance et en ouverture sur de nouveaux segments des métiers de l'hygiène et de la propreté. Ainsi un espace dédié à la blanchisserie et un autre axé sur la collecte et le traitement des déchets trouveront-ils leur place au cœur des 13 halls d'exposition. Mais un autre événement devrait retenir toute l'attention des visiteurs : le 1er Forum International sur la santé (Healthcare Forum) qui se tiendra le mercredi 17 mai, de 10h à 16 h.

Plusieurs experts internationaux en hygiène hospitalière sont invités à prendre la parole au travers de présentations et de table ronde consacrées à la prévention des infections et aux bonnes pratiques en matière de bio-nettoyage. Seront notamment présents à Amsterdam le professeur Didier Pittet, directeur du programme mondial de contrôle des infections à l'OMS, le Dr Pierre Parneix, président de la Société française d'hygiène hospitalière, le Pr Andreas Voos, ou encore le Dr Andreea Moldovan, spécialiste des maladies infectieuse à Bucarest.

Pour bien préparer votre visite à Interclean inscrivez vous sans attendre sur le site du salon. Tous ceux qui auront pu le faire avant le 8 mai bénéficient d'une entrée gratuite, à partir de cette date le prix est de 40€. Mais attention si vous souhaitez acheter directement votre entrée sur le salon il vous en coûtera 80 € !

Autre astuce pour bien préparer et organiser votre visite, téléchargez l'application Inteclean sur votre smartphone. Une mine de renseignement et un pense-bête bien utile dont le sponsor exclusif est Kimberly Clark Professional.

A lire également :

Interclean 2018: 12 finalistes en lice pour les Awards!

Interclean 2018: nouveau nom et nouveaux espaces