Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Nettoyage des locaux

L'Ouest terre d'élection du travail en journée


Publié le 6 déc. 2017 15:48:00

 

Entreprises de propreté et donneurs d'ordres se sont retrouvés à Nantes pour tirer un bilan très positif du travail à journée et en continu.
De nombreuses entreprises de propreté, confortées par l'attitude de leurs donneurs d'ordres se posent encore la question de la pertinence du nettoyage en journée et en continu. Pendant ce temps, le 22 novembre dernier, les adhérents de la FEP et leurs clients se retrouvaient à Nantes pour faire le point sur une pratique installée depuis déjà 10 ans. La route n'a pas toujours été facile, mais toutes celles et tous ceux qui sont parvenus à sortir leur agents de l'ombre ne le regrettent pas...et leurs clients non plus ! A commencer par Jean-Marc Ayrault, venu témoigner avec enthousiasme en sa qualité d'ancien maire de Nantes. « On l'a fait et ça marche ! » s'est exclamé l'ancien Premier Ministre confirmant devant un parterre de chefs d'entreprises que l'exercice est sans doute très exigeant, mais qu'il représente une forme de révolution dans l'organisation du travail. La Mairie de Nantes, puis Nantes Métropole ont joué un rôle moteur aux côtés des entreprises de propreté de la région qui se sont attachées à entraîner d'autres donneurs publics et privés dans le sillage de ces deux grandes collectivités.

100 000 m2 nettoyé en journée à Rennes Métropole
L'expérience a été également conduite en Bretagne, comme l'a rappelé Laurence Souhil, responsable des moyens généraux pour Rennes Métropole qui pratique le travail en journée et en continu depuis 2004. « Le travail en journée met fin à une double invisibilité : celle induite par le travail en horaire décalé qui ne permet pas aux agents et aux occupants des bâtiments de se croiser, et celle propre à la difficulté de mesurer le travail réellement réalisé. Les prestations en journée règlent ces deux aspects car les agents sont visibles et on peut voir le travail qu'ils accomplissent. Dans notre collectivité nous avons ainsi plus de 100 000 m2 qui sont entretenus en journée et le bilan est très positif. Au-delà de la reconnaissance du métier nous constatons que le recours aux pénalités n'est plus appliqué ». 

Plus de 90% de satisfaction
Afin d'évaluer plus précisément la perception et les bénéfices de cette pratique une enquête approfondie a été menée en septembre dernier auprès de 200 entreprises de propreté et donneurs d'ordres de l'Ouest. Les résultats de ce travail, présentés à Nantes le 22 novembre sont sans appel, les prestations en journée et en continu sont très largement plébiscitées :

  • 92%  des entreprises de propreté et 95% des donneurs d'ordres se disent «satisfaits » ;
  • 68% des donneurs d'ordres considèrent que le travail en journée est meilleur qu'une autre organisation et 25% qu'il est équivalent;
  • 93% des donneurs d'ordres estiment que les prestations en journée « améliorent les liens de confiance » avec leur prestataire ;
  • Dans 53% des établissements le travail en journée se traduit par une augmentation du temps de travail des salariés: plus de 3 heures dans 50% des établissements concernés, 6 heurtes et plus dans 20% des établissements concernés.
    Source: Amnyos pour le Fare Propreté et la FEP

A lire également :