Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Nouvelles Voies pour les salariés en difficulté


Publié le 6 janv. 2017 17:33:49

 

L'association Nouvelles Voies apporte aide et conseils aux entreprises qui compte dans leur effectif des salariés en difficulté.

L’association Nouvelles Voies est née il y a une quinzaine d’années pour aider les personnes en difficulté à faire valoir leurs droits ou tout simplement les accompagner dans leurs démarches administratives ou juridiques. « Notre métier de base est celui d’écrivain public, avec une réelle expertise dans le montage des dossiers, et d’autre part l’animation d’un réseau d’avocats bénévoles nous assurant un "pré-conseil" juridique gratuit sur toutes les questions liées aux droits de la vie quotidienne. Au fil des ans, et des besoins sans cesse croissants, l’association s’est développée et intervient notamment à la demande de chefs d’entreprises ou des CE pour aider des salariés en difficulté. Nous nous adressons à tous types de publics, mais il est bien évident que les secteurs à forte main-d’oeuvre, comme celui de la propreté, avec des salariés confrontés à des difficultés pour faire valoir leurs droits, peuvent être intéressés par nos services » note Philippe Guilbaud, président de Nouvelles Voies. Le champ d’action des intervenants est par ailleurs bien délimité. Il n’est pas question, pour les salariés de l’association comme pour son réseau d’avocats bénévoles, de traiter les problèmes liés au droit du travail : l’objectif est bien d’offrir une aide concrète au responsable de l’entreprise, qui n’a pas toujours le temps, ni les moyens d’aider ses salariés à démêler des questions administratives ou juridiques de leur vie personnelle.
« Nous intervenons sur des questions ayant trait au droit de la famille, au droit des étrangers, au droit du logement, ou encore aux dossiers bancaires et de surendettement par exemple. Nous ne nous substituons jamais au bénéficiaire et nous adaptons notre action à son niveau d’autonomie, en fonction notamment de sa maîtrise de la langue ou des différentes procédures » insiste Philippe Guilbaud. Les partenariats mis en place depuis huit ans entre l’association et les entreprises (ou leur CE) prennent la forme d’un forfait annuel pouvant aller de 2,5 € à 15 €/an et par salarié en fonction de la taille de l’entreprise. À ce jour, sur les quelque 12 000 personnes accompagnées en Île-de-France, la durée moyenne d’intervention est de l’ordre de 1 h 30 environ. « Nous nous appuyons sur une équipe de 38 salariés et un réseau de 150 avocats bénévoles. Notre service est basée sur un accompagnement personnalisé, nous ne sommes pas dans la logique de certains prestataires qui se limitent à une plateforme téléphonique offrant des informations ou des conseils. Par ailleurs, nous développons également une activité de prévention autour de ces questions liées au logement à la famille ou au surendettement par exemple, l’objectif étant d’anticiper les problèmes. Mais paradoxalement, nous nous rendons compte que les entreprises s’engagent plus facilement dans des actions d’accompagnement a posteriori que de prévention... » regrette le président de Nouvelles Voies qui vient de créer un fonds de dotation auprès des entreprises privées pour accompagner la forte dynamique de croissance de l’association.

contact@nouvellesvoies.org

 

 

Partager l'article