Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Entreprises de propreté

Onet condamné par les prudhommes de Paris


Publié le 21 nov. 2017 16:30:00

 

5 agents de propreté de la gare du Nord ont obtenu une décision favorable pour des faits de harcèlement remontant à la période 2012-2014.
L'affaire qui a trouvé son épilogue – peut-être provisoire- le 10 novembre dernier devant le conseil  des prud'hommes de Paris, remonte à 2012. Un délégué CFDT de la société H.Reinier, filiale du groupe Onet , dénonce alors des pratiques de racket à l'embauche perpétrées par des délégués Sud-rail à la gare du Nord à Paris. S'en suit alors une série de « menaces de la part de ses collègues pétition pour demander son départ et plusieurs tentatives de licenciement, dont la dernière aboutira en 2016 » précise le plaignant. Mais l'affaire ne s'arrête pas là : quatre salariées travaillant sur le site refusent de signer la pétition et sont l'objet de harcèlement sexuel et de représailles de la part de deux chefs d'équipes. Le conseil des prudhommes est saisi en décembre 2014, un peu plus d'un an plus tard en février 2016 l'audience de « départage » ne permet pas d'aboutir à une décision.


Possibilité de faire appel
Il y a quelques jours l'instance prudhommale a rendu son jugement, condamnant l'employeur à verser plusieurs centaines de milliers d'euros aux 5 plaignants, reconnaissant un « manquement à son obligation de sécurité ». De son côté le groupe Onet, par la voix de son avocate, Me Virginie Monteil, se réserve la possibilité de faire appel après lecture des motivations de la décision. Celle-ci rappelle par ailleurs que son client n’a pas attendu cette décision pour mettre en oeuvre des mesures fortes en matière de prévention des risques et d’information. Un audit complet et approfondi sur les risques psycho-sociaux, confié à un prestataire extérieur, a été réalisé sur le site, et les résultats ont été partagés et discutés avec les salariés, notamment à travers le CHSCT. Ils ont permis de définir un plan d’action d’amélioration continue, impliquant l’ensemble des collaborateurs du site. Par ailleurs des formations des salariés et managers se poursuivront dans les semaines et mois à venir afin de renforcer la prévention des risques et l’information. »