Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Traitement des déchets. Le coup de gueule du maire de Toulouse !


Publié le 19 févr. 2019 12:54:28

 

Alors que Toulouse pourrait voir débarquer 20 000 tonnes de déchets ménagers corse, Jean-Luc Moudenc, maire de la ville, juge le projet inacceptable.

Depuis de nombreux mois la collectivité territoriale corse recherche des débouchés pour le traitement de ses ordures ménagères : L'île qui ne dispose d'aucun incinérateur, s'appuie actuellement sur l'exploitation des deux seuls centres d'enfouissement. Chaque année, la Corse produit plus de 220 000 tonnes de déchets, dont 163 000 tonnes sont enfouies alors que le reste est trié. L'organisme public qui gère les déchets en Corse, le Syvadec, avait annoncé en septembre avoir retenu deux offres pour le traitement sur le continent de plusieurs milliers de tonnes de déchets. Ces deux offres portent sur quatre sites différents: au Vigeant en Poitou-Charentes (Séché Environnement), pour 40 000 tonnes par an, à Nîmes (Veolia) pour 8 000 tonnes par an, à Toulouse (Veolia) pour 20 000 tonnes par an, et à Perpignan (TIRU) pour 15 000 tonnes par an.

Une aberration environnementale

Une option qui est loin de faire l'unanimité comme le relate l'Afp, reprenant un courrier adressé par Jean-Luc Moudenc, maire LR de Toulouse, au Préfet de Région. L'édile exprime ses "plus fortes réserves, que ce soit sur le trafic de camions supplémentaires entrant dans notre Métropole, déjà en proie aux difficultés de circulation, ou plus encore sur une gestion non locale des déchets. En effet, n'y-a-t-il pas une aberration environnementale à faire voyager des milliers de balles de déchets sur des centaines de kilomètres, par bateau, camion ou train, du seul fait que des territoires ne se sont pas dotés des infrastructures de traitement nécessaires?".

Mi-janvier, les élus écologistes EELV de Toulouse s'étaient "totalement" opposés à l'éventualité d'un traitement dans la Ville rose des déchets en provenance de Corse à partir de la fin 2019.

A lire également :

 

Partager l'article