Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Une nouvelle étude scientifique plaide pour l’essuyage à usage unique


Publié le 28 mai 2015 14:35:00

 

Une étude réalisée récemment par l’Université de Westminster pour le compte de ETS (European tissus symposium) donne l’avantage à l’essuyage à usage unique lorsqu’il s’agit de limiter les risques de dispersion et de contamination microbienne dans l’air.

ETS (European tissue symposium), l’organisation européenne des fabricants de produits papier à usage unique, qui représente la majorité des producteurs à travers l'Europe et près de 90 % de la production européenne totale d’ouate de cellulose, rend publique une nouvelle étude sur le séchage des mains. Réalisés par l’Université de Westminster, ce travail de recherche conduit par le microbiologiste Keith Redway, conclut que le séchage des mains avec des essuie-mains à usage unique s'assortit d’un moindre niveau de dispersion microbienne dans l’air et de contamination. Le scientifique a examiné le potentiel de contamination microbienne du séchage des mains et le risque potentiel de dispersion microbienne dans l’air, en particulier dans le cas où le séchage des mains n’est pas optimal. Quatre méthodes différentes de séchage des mains et trois modèles d’essais différents ont été utilisés pour déterminer les divergences entre ces différentes méthodes de séchage et examiner leur propension à disperser les microbes présents sur les mains des utilisateurs à d’autres occupants des sanitaires publics et dans l’environnement des sanitaires. Des essuie-mains en papier, des essuie-mains textile en rouleau, un sèche-main à air chaud et un sèche-mains à air pulsé ont été comparés en utilisant trois modèles d’essai différents : un indicateur acide avec du jus de citron, une levure, et une transmission bactérienne des mains lavées sans savon. L’étude, évaluée par les pairs, et qui a été publiée dans l’édition de mars 2015 du « Journal of Hospital Infection », s’inscrit dans une série de travaux menés au cours des dernières années. Ces études elles aussi initiées par les fabricants de ouate, donnent nettement l’avantage aux produits d’essuyage à usage unique.

 

Partager l'article