Espace abonné
Mon panier
 

Toutes les actualités Hygiène, Propreté, Nettoyage, Multiservice et déchets

 

Propreté et services associés

Onet rachète un leader brésilien de la propreté


Publié le 8 nov. 2017 08:59:00

 

Le leader français vient d'annoncer l’acquisition de Centro Serviços, spécialiste brésilien de la propreté et de la maintenance. Cette opération d’envergure est la deuxième au Brésil.

Après avoir repris fin  2016 la société brésilienne SM21, société de multiservices dont les prestations vont de la maintenance technique des bâtiments à la prévention des risques incendie, le groupe français Onet vient de racheter Centro Serviços, qui opère dans la région de São Paulo et réalise 80 millions d'euros de chiffre d'affaires. Cette entreprise familiale créée en 1954 qui est un des leaders brésilien du secteur de la propreté et du nettoyage (santé, transports, centres commerciaux), dispose aussi d’activités reconnues dans la maintenance des bâtiments.

Une plateforme au Brésil pour Onet
« L’acquisition de Centro Serviços constitue une étape clé dans la construction d’une plateforme sur le territoire brésilien, visant à terme à opérer sur l’ensemble du continent sud-américain. Cela s’inscrit pleinement dans le cadre des ambitions internationales fixées dans notre plan stratégique » souligne Denis Gasquet, Président du Directoire d’Onet.
Outre la complémentarité entre les métiers, les synergies qui vont voir le jour entre SM21 et Centro Serviços auront pour objectif de favoriser le développement géographique de chacune des deux sociétés à l’échelle nationale.

Partage de savoir-faire
Cette acquisition offre également des opportunités en termes de partage d’expertises, comme le souligne Stéphane Dupont, Directeur Général Division Sud-Amérique-Méditerranée d’Onet : « Onet pourra apporter sa valeur ajoutée en matière de propreté hospitalière et de digitalisation des métiers. En retour, Centro Serviços pourra faire bénéficier au Groupe de ses savoir-faire très développés en propreté appliqués aux transports publics et aux centres commerciaux. »

 

Propreté et nettoiement urbain

Derichebourg s'installe sur les Champs Elysées


Publié le 8 nov. 2017 08:55:42

 

Le groupe Derichebourg vient de remporter le prestigieux et très exigeant marché de propreté des Champs Elysées pour les 4 prochaines années.
Derichebourg Environnement vient de débuter le 6 novembre les prestations de nettoiement quotidien de l'avenue des Champs Elysées à Paris pour une durée de 4 ans et un montant global de  3,2  millions d’euros. »Cette avenue mondialement connue, vitrine culturelle et touristique de Paris, est l’un des contrats les plus exigeants en matière de propreté. Les équipes, dotées de matériels aux dernières normes environnementales, veilleront sur l’élégance et le prestige exceptionnel de cette avenue.La performance et l’innovation ont été à l’origine de la décision de la « Ville de Paris » d’attribuer ce contrat à Derichebourg » précisent dans un communiqué les responsables du groupe de propreté.

Des matériels verts et innovants
Tous les véhicules et les matériels utilisés sont pourvus d’une motorisation électrique ou GNV (gaz naturel pour véhicules), permettant ainsi de proposer un service proche des « Zéro émission de Gaz à Effet de Serre », en phase avec les objectifs fixés lors de la COP21.

Par ailleurs, de nouveaux matériels innovants, géolocalisés et connectés, seront déployés et contribueront ainsi à améliorer les conditions de travail et l’efficacité des agents en charge de la propreté.L'évaluation de la propreté sera effectuée en continu à travers l’utilisation d’une application permettant de mesurer objectivement la performance de la prestation.

Le marché de nettoiement des Champs-Elysées était auparavant assuré par le groupe

 

Hygiène et papier d'essuyage

Lucart 2nd sur le podium européen


Publié le 8 nov. 2017 08:53:00

 

Le fabricant italien Lucart s'est vu décerner la 2nde place aux « European paper cycling awards »  pour sa technologie innovante à partie de briques alimentaires recyclées.

Le fabricant italien Lucart a été récompensé par le Parlement européen à l'occasion de la 6è édition des « European paper cycling awards » pour les efforts accomplis depuis 2010 en matière de recherche et développement. Plus de 10 millions d'euros ont ainsi été investis dans les deux établissements du groupe ( Diecimo en Italie du Nord et Laval-sur-Vologne dans les Vosges- afin d'industrialiser le procédé de recyclage des briques alimentaires. La technologie innovante mise au point par l'industriel permet de transformer les déchets en deux matériaux distincts : du Fiberpack, obtenu à partir des fibres de cellulose des emballages, et de l'AL.PE. Issu du recyclage de l'aluminium de ces mêmes emballages recyclés.

Un matériau issu du recyclage et innovant
Lucart utilise le Fiberpack depuis plusieurs années pour la fabrication de ses lignes de produits « Natural ». Le deuxième produit issu du recyclage entre quant à lui dans la fabrication des appareils distributeurs développés par l'industriel italien. « Recevoir ce prix au Parlement européen est une grande satisfaction pour nous. Le projet Fiberpack est celui
qui représente au mieux les deux facettes de l’âme de notre entreprise : éco-responsabilité et innovation. Nous nous sommes donnés à fond  pour proposer des solutions et des projets qui respectent pleinement l’environnement et le bien-être des personnes. Notre entreprise est un modèle d’économie circulaire, qui implique les habitants comme utilisateurs finaux des produits mais aussi comme promoteurs des bonnes pratiques à travers la collecte sélective, et nous espérons que ce prix sera de bon augure pour les décisions importantes que l’Europe devra prendre afin de favoriser une transition vers l´économie circulaire » s'est félicité Tommaso De Luca, Responsable Communication de Lucart

 

Entreprises de propreté

Nec Plus souffle ses 40 bougies !


Publié le 8 nov. 2017 08:49:00

 

L'entreprise présente de Villeneuve Loubet à Théoule-sur-Mer notamment dans le secteur des copropriétés et du tertiaire a fêté ses 40 ans le 22 septembre dernier.
Jour de fête et grand moment de fierté, partagé avec les collaborateurs et les clients, pour  Annie Potier, présidente de Nec Plus et son fils, Paul Beltran, directeur d'exploitation. Le 22 septembre dernier, l'entreprise de propreté, véritable référence et acteur économique incontournable du pays de Lérins,  a fêté ses quarante ans. Une occasion de rappeler devant Henri Leroy, maire de Mandelieu-La-Napoule le travail réalisé chaque jour sur le terrain par plus de 80 collaborateurs qui offrent une belle image de professionnalisme, de respect, de sérieux et de rigueur. Quatre valeurs incontournables pour cette entreprise familiale et conviviale qui a choisi de privilégier la proximité pour offrir à ses salariés plus de confort et une meilleure prise en compte de leur vie personnelle.

Au cours des ces dernières années Nec Plus s'est vu attribuée trois distinctions dans des domaines différents et complémentaires :

  • Le Prix Agenda 21, reçu pour la Ville de Mandelieu en 2010 pour l’engagement de la société pour la sauvegarde de la Planète et les engagements en matière de développement durable et de RSE
  • Le Prix Label  Empl'itude, reçu en 2016 pour les bonnes pratiques en faveur de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle ;
  • Le label Qualipropre (depuis 2005) certifiant les entreprises dans le secteur de nettoyage dans le respect des règles de l’Art.
 

Salon international hygiène et propreté

Interclean 2018, nouveau nom et nouveaux espaces


Publié le 8 nov. 2017 08:47:00

 

Le partenariat qui unissait l'association internationale ISSA et le RAI d'Amsterdam, organisateur du salon Interclean vient d'être rompu. ISSA/Interclean s'appellera désormais Interclean Amsterdam. Un changement qui peut paraître anecdotique aux yeux des professionnels pour ce grand rendez-vous associé de puis des décennies à la capitale des Pays-Bas. Le partenariat noué il y a 20 ans avec l'association internationale de l'industrie du nettoyage, ISSA, vient d'être rompu, la « marque » Interclean est désormais porté par le seul organisateur de l'évènement , le RAI Amsterdam.


Un hall de plus en 2018
Pour les exposants comme pour les visiteurs du prochain salon, qui se tiendra du 15 au 18 mai prochain, ce changement sera donc totalement indolore. Les salons américains (Chicago, Las Vegas, Miami) et mexicain (Mexico) adossés à la convention de l'ISSA devraient en toute logique perdre leur appellation « Interclean ».
Le RAI Amsterdam avait déjà annoncé il y a quelques mois l'ouverture d'un nouveau hall (8) afin d'accueillir une demande toujours croissante de la part des exposants. Après le succès rencontré en 2016 par le nouvel espace consacré aux solutions de mobilité et aux innovations en matière de robotisation du nettoyage, les organisateurs poursuivront sur cette lancée en mai prochain en proposant aux visiteurs une zone spécifique pour les solutions d'hygiène et de nettoyage dans le secteur de la santé, ainsi qu'un espace dédié aux produits et machines pour la blanchisserie.