Espace abonné
Mon panier
 

Toutes les actualités Hygiène, Propreté, Nettoyage, Multiservice et déchets

 

Entreprises de propreté

Getrouve.fr la plateforme emploi de la propreté


Publié le 19 juin 2018 14:50:00

 

Le Geiq (Groupement d'employeurs pour l'insertion et la qualification) Propreté Normandie vient de lancer une plateforme de mise en relation entre les entreprises de propreté et les candidats.

Le Geiq Propreté Normandie  propose désormais un outil simple et rapide de mise en relation des entreprises de propreté et des agents à la recherche d'un emploi sur une zone donnée. Cette plateforme, baptisée Getrouve.fr , permet de créer le profil des personnes à la recherche d'un emploi dans la propreté et de le confronter aux besoins ponctuels (ou non) des entreprises. « Nous lançons ce service à une période de l'année où les entreprises de propreté peuvent être à la recherche de renforts saisonniers ou de CCD, voire de CDI. Il ne s'agit pas d'un site classique de recrutement avec un CV mais d'un outil de mise en relation actualisé qui précise la zone géographique du candidat, ses disponibilités et ses possibilités de mobilités. Nous recevons tous les candidats et renseignons les profils. L'entreprise qui recrute, se voit alors proposer des profils compatibles sur l'ensemble de ces critères. Le CV et l'offre d'emploi tendent à devenir obsolètes car l'expérience et les disponibilités et la mobilité du candidat peuvent évoluer en permanence. Il nous fallait trouver d'autres outils » détaille Eric Tencé, le directeur du Geiq Propreté Normandie.

5 000 candidats en 2017
Le développement de Getrouve.fr se fera en plusieurs étapes. D'abord une phase de test sur 12 bassins d'emplois en Seine-Maritime, puis un déploiement sur l'ensemble de la région Normandie. Le groupement, qui travaille en étroite collaboration avec la FEP, le Fare Propreté, mais également l'ensemble des prescripteurs sur le terrain voit également dans cet outil une façon de valoriser les contacts pris dans le cadre des contrats d'alternance qui sont leur cœur de métier. « Nous avons reçu plus de 5 000 candidats en 2017 et permis à 500 d'être embauché en alternance par une entreprise. Mais 4 500 personnes à la recherche d'un emploi n'ont pas trouvé de solution alors que leur profil pouvait répondre aux besoins d'employeurs du secteur. Cet outil représente une vraie opportunité » conclut le directeur du Geiq qui espère voir cette plateforme adoptée par d'autres groupements régionaux.

Le Geiq Normandie fait la course en tête
Sur les 5 premiers mois de 2018 le Geiq Propreté Normandie a signé quelque 250 contrats d'alternance et prévoit d'en réaliser 600 sur toute l'année. L'année de sa création, en 2001 le nombre de contrats était de 24 ! Parmi les 150 Geiq de France – tous secteurs d'activité confondus- et les au sein des 9 groupements d'employeurs de la propreté, la structure normande qui réunis 60 entreprises de propreté, se classe premier au niveau national.

A lire également :

 

Appel d'offres nettoyage

Un marché à plus de 34 M € à l'AFPA


Publié le 19 juin 2018 14:46:52

 

L'AFPA vient de lancer un appel d'offres pour le nettoyage de l'ensemble de ses locaux en France métropolitaine pour un montant 34,4 M d'€ et sur une durée de 12 mois renouvelable 3 fois.

C'est l'ensemble de ses centres de formations et de ses locaux administratifs, siège de Montreuil compris, que l'Association nationale pour la formation des adultes (AFPA) vient d'intégrer dans un appel d'offre de nettoyage dont le montant s'élève à 34,4 millions d'euros HT. Un marché en 21 lots pour ses 116 sites qui regroupe l'ensemble des prestations de nettoyage pour une durée de 12 mois renouvelable 3 fois, et dont la date limite de dépôt des offres est fixée au 20 août à 17 heures. Les plus peitts lots sont ceux de la Corse (540 k€) et de la Franche Comté (580 k€), les plus importants ceux de l'Ile de france (3,9 M €), des  Hauts de France (3,8 M €), et de la Nouvelle Aquitaine (3,6 M €). L'enveloppe moyenne s'établit à un peu plus de 560 k€. L'AFPA forme chaque année 145 000 stagiaires dans le cadre de 900 formations (dont la propreté) dispensées par plus de 7 000 collaborateurs.

A lire également :

 

Produits d'entretien

Vert plein en 2020 pour Onet


Publié le 19 juin 2018 14:41:00

 

Le groupe marseillais a annoncé début juin son intention de ne travailler qu'avec des produits d'entretien écolabelisés issus des biotechnologies d'ici 2020.

Le groupe Onet vient d'annoncer que dès la fin de l'année 2018 75% des produits d'entretien utilisés pour ses prestations de nettoyage seront écolabélisés et issus des biotechnologies, en partenariat notamment avec le laboratoire  Innu Science. Le leader français du secteur s'engage même à ce que ce chiffre grimpe jusqu'à 95% d'ici 2020. Ce tournant vert a connu une accélération en 2016 avec la mise ne place d'une équipe projet composée des spécialistes RSE du groupe, qui a élaboré en quelques mois la solution Biogistic. Ce concept qui associe une centrale de dilution brevetée, Dilumob, et des procédés de dosage simplifiés est actuellement déployée sur tous les sites clients pour lesquels Onet a le choix des produits et où la réglementation le permet.  

En parallèle, l’équipe projet poursuit la recherche de solutions pour les sites nécessitant des prestations d’ultra-propreté (hôpitaux, usines agroalimentaires), l’objectif étant d’étendre toujours plus largement l’utilisation de ces produits.

Recyclage des matériels
Par ailleurs, dans l’ensemble de ses métiers, Onet s’investit afin de garantir une démarche responsable sur tous les facteurs qui peuvent contribuer à préserver l’environnement.  Sa centrale d’achat Prodim a ainsi mis en place le reconditionnement des machines de nettoyage sur la base d’une modèle de location plutôt que d’achat par les agences. Onet s'engage ainsi de façon significative dans le recyclage des matériels de nettoyage industriel sur le territoire à travers la signature en 2017 d’un partenariat unique avec l’éco-organisme Récylum pour la gestion du matériel professionnel comme les balayeuses ou les autolaveuses. Une première dans le secteur.

A lire également :

 

Entreprise de propreté

Chrystèle Gimaret décorée !


Publié le 19 juin 2018 14:38:00

 

La créatrice et dirigeante de la société Artupox s'est vue remettre les insignes de Chevalier dans l'Ordre national du mérite le 14 juin.

Chrystèle Gimaret, fondatrice et dirigeante depuis 13 ans de la société Artupox, spécialisée dans le nettoyage écologique, s'est vue élevée au rang de Chevalier dans l'Ordre national du mérite sur proposition du Ministre de l'Ecologie, Nicolas Hulot. Une distinction qui lui a été remise par Mercedes Erra, présidente exécutive d'Havas worldwide, qui a insisté sur le double engagement -entreprenarial et RSE- de la créatrice d'Artupox. Un engagement professionnel qui se traduit également par l'accession, la semaine dernière, de Chrystèle Gimaret à la présidence des Premières, premier réseau d'incubateurs dédiés aux femmes qui compte aujourd'hui 18 structures en France, en Belgique, au Luxembourg  et au Maroc. La dirigeante d'Artupox, qui connaît bien ce réseau, fondé il y a 12 ans, puisqu'elle fut sa première adhérente à Paris, est également adhérente à Croissance Plus.

A lire également :

 

Facilty management

Siemens signe avec ISS


Publié le 19 juin 2018 14:35:41

 

Siemens a choisi le groupe  ISS comme partenaire facility management pour  l’ensemble de ses sites en France, à compter du mois de septembre 2018.

A partir de septembre 2018, ISS pilotera toutes les prestations de facility management sur l'ensemble des  français du groupe Siemens, la plupart des services étant assurés par les collaborateurs ISS selon le concept de facility management intégré (IFM). Ces prestations qui concernent les 57 sites de Siemens, soit plus de 200 000 m2, couvriront notamment  la maintenance des bâtiments, l’entretien des espaces verts, la gestion du courrier et la logistique,  la propreté et l’accueil.

Pour Antoine Namand, président d’ISS France, « le savoir-faire et l'expérience d'ISS  tant dans le milieu industriel que dans les univers tertiaires nous ont permis de bien appréhender les attentes de notre client, quel que soit le type de site et sa dimension. Notre objectif sera de contribuer, au travers des services que nous délivrerons, à créer un environnement de travail accueillant et performant pour les collaborateurs de Siemens».  Nicolas Petrovic, président de Siemens France, ajoute de son côté que « le pilotage du facility management a un impact direct sur la performance de nos activités. Il produit de la valeur pour l'entreprise et permet de nous concentrer sur notre priorité, à savoir servir nos clients. »

A lire également :