Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Déchets dangereux et industriels. Chimirec intègre 4 nouvelles filiales


Publié le 6 févr. 2019 15:27:17

 

Le groupe de collecte et de traitement des déchets vient d'acquérir 4 nouvelles filiales dans leGrand Ouest de la France.

Chimirec qui s’impose aujourd’hui comme un acteur majeur de la dépollution, vient d'intégrer 4 nouvelles filiales dans le Grand Ouest de la France : 2 dans la collecte ( Astrhul dans le Maine-et-Loire et CDS Services en Eure-et-Loir),  2 dans le traitement (Solairgies dans le Maine-et-Loire et Aretzia en Loire-Atlantique). Les deux entreprises de collectes traitent quelque 50 000 tonnes issues de l'industrie mais également des collectivités. Crée en 2013, Solairgies est le premier site en France de traitement et de valorisation de déchets dangereux et non dangereux par "séchage solaire combiné". L’entreprise traite environ 40 000 tonnes de déchets par an.

Chimirec réalise aujourd'hui un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros. Le groupe compte 1200 salariés et 35 sites agréés en France. Il collecte chaque année plus de 300 000 tonnes de déchets dangereux auprès de plus de 42 000 producteurs.

A lire également : Bidons plastiques, Chimirec innove dans le recyclage

 

Partager l'article