Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Distribution de produits d’hygiène : Mozaïc, nouveau groupement national


Publié le 24 juil. 2014 17:37:00

 

Né en avril, le groupement Mozaïc regroupe aujourd’hui 7 distributeurs, dont 4 sont issus de GEH, qu’ils ont choisi de quitter. Emonet (Rhônes-Alpes), Igual (Languedoc-Roussillon, PACA), Lafage (Midi-Pyrénées, Aquitaine, Limousin), Prophyl (Bretagne, Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes), SDHE (Ile-de-France, Haute-Normandie, Basse-Normandie, Picardie), Sodip (Champagne-Ardennes, Picardie, Bourgogne, Ile-de-France) et Vendôme Diffusion ( Centre, Pays-de-la-Loire) composent cette nouvelle entité, qui pèse aujourd’hui quelque 35 millions d’euros et aspire à compléter sa couverture nationale dans les mois qui viennent.


3 questions à…Frédéric Igual
Président du groupement Mozaïc

Vous avez créé en avril dernier un groupement de distributeurs, baptisé Mozaïc, qui compte aujourd’hui 7 entreprises adhérentes sur toute la France. Comment est né ce projet ?
Mozaïc est né de la volonté de 4 sociétés qui ont choisi de quitter GEH car elles n’étaient plus en phase avec la stratégie et les décisions prises, mais qui ont souhaité poursuivre une aventure commune et partager une expérience acquise. Aujourd’hui Mozaïc est composé de 7 sociétés représentant 35 millions d’euros de chiffre d’affaires et couvrant une soixantaine de départements français. La taille de nos entreprises varie de 3 millions d’euros à 8,5 millions d’euros. Notre objectif est bien entendu commercial en permettant à chaque adhérent de bénéficier des relations privilégiées que nous pouvons avoir avec nos fournisseurs, mais sans pour autant imposer à tout le monde la même solution. Notre volonté est vraiment de constituer un groupement d’entreprises indépendantes.

Quelle sera la valeur ajoutée de Mozaïc dans le paysage de la distribution qui est très dynamique et évolue beaucoup ?
C’est d’abord une façon de travailler et des valeurs partagées. Aujourd’hui les clients nationaux se plaignent de ne pas avoir le même service ou la même qualité de service selon l’entreprise et sa localisation. Un de nos premiers engagements est d’offrir le même service, de garantir le même résultat, au niveau local et au niveau national au sein de nos sociétés. Mozaïc s’engagera, par exemple sur un SAV en 48 heures, si et seulement si, chaque adhérent souhaite et peut le faire. C’est pour cette raison que nous ne voulons pas nous lancer dans une course à la taille, nous allons prendre le temps d’intégrer de nouveaux adhérents, représentatifs dans leur région qui partagent vraiment la même philosophie.

Vous avez partagé pendant plusieurs années l’aventure GEH. Comment s’est faite la transition vers Mozaïc ?
Il est bien sûr long et difficile de quitter un groupement auquel on a été associé pendant plus de 20 ans ! Cela a aussi été un challenge pour les Etablissements Igual dont la moitié des références étaient issues de GEH. Nous avons dû nouer ou renouer des liens avec les fournisseurs, en trouver de nouveaux, mais au final l’accueil est vraiment très positif et les partenariats qui se construisent très riches.