Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Entreprises de propreté. Chrome Nettoyage finalise le rachat de Everclean


Publié le 8 juin 2021 15:48:16

 

En rachetant Everclean la société chartraine Chrome Nettoyage prend une position significative en région Centre et s'ouvre vers de nouveaux marchés.

La finalisation du rachat de l'entreprise de propreté Everclean par la société chartraine Chrome Nettoyage va bien au-delà de la seule dimension économique d'une reprise donnant naissance à un groupe de plus de 800 collaborateurs réalisant quelque 15 M€ de chiffre d'affaires. L'histoire de ces deux entreprises est d'abord celle de ses dirigeants et de leur vision partagée de l'engagement dans le monde de la propreté. « Jean-Pierre Gyselinck (à gauche sur la photo) m'a accompagné lorsque j'ai repris la société Chrome en 2007, et il est revenu vers moi en 2018 au moment de céder son entreprise. Nous avons la même conception entrepreunariale, notamment vis à vis de la qualité de vie au travail de nos salariés. Par ailleurs nos activités sont d'une certaine façon complémentaire : Chrome s'est beaucoup développé sur une clientèle de PME et Everclean compte beaucoup de clients importants, dans le secteur de la logistique et du tourisme par exemple, avec une approche très structurés des prestations. Le Chrome 2.0 qui va naître de ce rapprochement prendre le meilleur des deux cultures ! » se félicite Olivier Mas, dirigeant de cette nouvelle entité qui prendra le nom de Groupe Chrome dès le 1er janvier 2022.

La société Chrome, basé à Chartres, était présente jusqu'à présent en Eure-et-loir, dans la Sarthe, mais également en Loire-Atlantique (Pornic, la Baule) grâce au rachat de la société Impec en 2018. De son côté Everclean (créée en 1989 et basé à Blois) étant son activité sur les départements de la région Centre et compte des agences à Tours et Orléans. L'ouverture prochaine d'une agence à Bourges permettra au groupe de renforcer sa proximité avec ses clients basés dans le Cher mais aussi dans l'Indre. Photo Alicia Devineau @allures-communication.

 

A lire également :

 

Partager l'article