Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Nettoyage et désinfection. La Ratp renouvelle ses marchés métros et Rer


Publié le 14 oct. 2020 15:50:03

 

Les entreprises de propreté étaient appelées à répondre à un appels d'offres de la Ratp pourtant sur le « nettoyage des espaces des trains et des voies de la Ratp ».

Fin 2013, 5 entreprises de propreté (Challancin, Onet, Laser, Atalian, Tep) se sont partagés le marché du nettoyage du métro et des lignes A et B du Rer et se sont ainsi reparti les quelque 1,3 million de m2 de surfaces au sol dans 366 stations et gares, à nettoyer quotidiennement. A cela s’ajoutent les 400 km de voies et le millier de trains utilisés sur les 14 lignes de métro et les liges A et B du Rer. Un marché estimé à 80 M€. Un nouvel appel d'offres -dont le montant global n'a pas été communiqué- a été lancé il y a un an. Suspendu pendant la crise sanitaire cette consultation a été relancé cet été et les entreprises candidates sont actuellement auditionnées.

Depuis le début de la crise sanitaire, et lors de la reprise du trafic à la sortie du confinement l'opérateur et son autorité organisatrice, Ile-deFrance Mobilités, ont mis en place des actions spécifiques pour renforcer la désinfection et le nettoyage de ses espaces et matériels roulants.

800 points de gels hydro-alcoolique

Au-delà de la communication sur les gestes barrières, les nombreux marquages au sol et dans les rames, le nombre d'agents présents sur le réseau a augmenté de 30% pour atteindre un effectif de 1 800 professionnels, particulièrement mobilisés en journée. A l'instar du groupe Challancin, en charge de 5 lignes de métros (stations et rames) les prestataires de la Ratp ont adapté leur organisation et leurs moyens. « Pour chaque ligne nous avons mis en place deux prestations en journée (6h-12h et 14h-20h) avec des équipes dédiées au nettoyage et à  la désinfection de tous les points de contact dans les espaces publics et dans les locaux privatifs (bureaux, agences commerciales...). Nos agents effectuent au moins deux passages par jour. A cela s'ajoute la désinfection du matériel roulant pour laquelle nous travaillons par brumisation. Un choix validé par notre client qui garantit une efficacité maximale sans générer une humidité qui n'était pas compatible avec le travail à l'intérieur des rames de métro » argumente Sylvain Armand, le directeur commercial du groupe Challancin.

Les équipes de nettoyage sont également chargées de ré-approvisionner les quelque 800 points de distribution de gel hydro-alcoolique – sans possibilité de stocker le produit en sous-sol- et d'assurer la désinfection (par nébulisation) des 4700 véhicules exploités par la régie de transport. Lors d'une visite sur le terrain de Catherine Guillouard, présidente de la Ratp, et de Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, la Ratp a rappelé que le budget exclusivement dédié au nettoyage et à la désinfection pour 2020 s'élève à 160 M€, soit une hausse de 70%.

A lire également :

 

Partager l'article