Toute l'actualité Hygiène, Propreté, Multiservice & Déchets

Actualités

Hygiène & Propreté 26 juil. 2022 11:39:00

Les papetiers sous très haute pression !

Les papetiers sous très haute pression !

Le bilan d'activités du 1er semestre publié mi-juillet par la Copacel, le syndicat professionnel de l'industrie papetière dresse un double constat : une hausse de 2,7% de la production des papiers et cartons, des industriels du papier, une explosion inédite des coûts de production  et des prix.

Pour les représentants du secteur la croissance du marché s'explique par le rebond de l'économie en 2021, le développement du commerce en ligne et ses besoins d'emballage, mais également par la croissance de produits à usages unique en carton.  La famille de produits qui a progressé le plus au 1er semestre 2022 est celle des produits d'hygiène (ouate, essuyage...) avec un bond de 4,7%, devant les papiers graphiques (+4,1%) et les emballages (+2,1%).

Hausse vertigineuse des coûts

Dans ce contexte de croissance le principal fait marquant est, bien entendu, la course à la hausse des coûts de production, entrainant une augmentation du prix des produits finis. Les hausses les plus sensibles ont concerné la fourniture de gaz et d’électricité. Le prix moyen du gaz sur le marché spot, en raison de la guerre russo-ukrainienne, s’est établi sur la période d’avril à juin à 80 €/MWh, soit près de 8 fois le prix moyen de 2019/2020 ! Pour l’électricité, sur le marché spot, le facteur multiplicatif est de près de 6. La hausse vertigineuse du prix du gaz fait à son tour « flamber » l’indice de prix des produits chimiques (+40 % sur un an). Les cours des matières premières fibreuses (bois, pâte à papier, papiers et cartons à recycler) se sont également sensiblement enchéris depuis un an. Cette hausse, enfin, n’épargne pas les achats de services (+18 % pour l’indice « longue distance » du transport routier) » détaille le communiqué du Copacel.

Une industrie prioritaire

Pour Philippe d’Adhémar, son président, cette situation inédite doit conduire les Pouvoirs publics à considérer l'industrie papetière comme prioritaire si de fortes restrictions sur l'approvisionnement en gaz venaient à avoir lieu. « L’arrêt de papeteries aurait en effet des conséquences dramatiques, en privant les Français de produits de première nécessité (pénurie d’emballages alimentaires, de boîtes pour médicaments, d’articles d’hygiène, …) et en exacerbant les tensions sur les papier graphiques (presse, édition) » conclut le président de Copacel.

A lire également: 

Sur le même sujet

Vidéo du mois

Brosserie THOMAS - Balai 38cm fibre souple S/65mm (réf. 6080)

Annuaire

Trouvez les prestataires de l'Hygiène et de la Propreté

S'abonner à la newsletter

Tous les 15 jours, recevez par email toute l'actualité Hygiène, Propreté, Multiservice & Déchets.